Katerina

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par DINIZ GALHOS

À propos

1992. Jeune étudiant américain, Jay décide de tout quitter pour aller s'installer à Paris, où il rêve de devenir écrivain. L'inspiration tardant à venir, il se réfugie dans l'alcool, la drogue, enchaîne les rencontres d'un soir et semble plus enclin à multiplier les frasques qu'à écrire l'oeuvre vouée à « réduire le monde en cendres », comme professé par son maître Henry Miller. Vingt-cinq ans plus tard, miné par la dépression contre laquelle il lutte quotidiennement, l'écrivain, devenu célèbre, revient sur sa rencontre avec la jeune Katerina, qui n'a cessé de le hanter.
Préquel du très controversé Mille morceaux, écrit dans le même style percutant, Katerina questionne les frontières entre fiction et réalité pour mieux compléter les mémoires de l'écrivain américain le plus sulfureux de notre époque.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    James Frey

  • Traducteur

    DINIZ GALHOS

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    21/08/2019

  • Collection

    Hors collection

  • EAN

    9782081478299

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    358 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    778 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

James Frey

James Frey est originaire de Cleveland, aux États-Unis. Ses quatre romans «Mille morceaux», «Mon ami Leonard», «L.A. Story» et «Le Dernier Testament» de Ben Zion Avrohom sont des best-sellers internationaux. Il est également à l'origine de la série pour adolescents «Numéro Quatre», parue sous le pseudonyme Pittacus Lore. Il a co-écrit «Endgame» avec Nils Johnson-Shelton.
Traduit en 42 langues, publié dans 118 pays, il est considéré comme l'un des meilleurs écrivains de sa génération par le magazine américain Esquire et par le prestigieux quotidien britannique The Guardian.

empty