À propos

Réactualiser par l'histoire la figure d'espérance et de liberté de l'esprit que porte l'Europe en elle dans sa longue durée, retrouver un désir d'être que la seconde partie du XXe siècle n'a fait que réaliser, tel est le projet de ce livre collectif, un livre de combat et de défense d'une conscience de soi qui est aussi nécessairement une conscience de ce que l'autre est soi. Il est aussi un appel à ce que l'histoire se replace désormais dans les chemins parcourus au XXe siècle par de grands historiens européens comme Pirenne, Huizinga, Febvre, Le Goff, Hobsbawn..., appréhendant l'Europe non comme un épiphénomène soumis à des vicissitudes toujours récurrentes, mais comme le premier pallier d'une anthropologie humaniste de la globalité permettant de redire la certitude d'une universalité...

Docteur et agrégé d'histoire, Denis Crouzet est professeur d'histoire moderne à l'université Paris IV-Sorbonne. Spécialiste de l'histoire du XVIe siècle, notamment des guerres de religion, il a publié des ouvrages sur Charles Quint (Odile Jacob) Catherine de Médicis (Albin Michel), Jean Calvin (Fayard), Christophe Colomb et Nostradamus (Payot) ainsi qu'un livre devenu incontournable sur le sujet, Les Guerriers de Dieu, la violence au temps des troubles de religion (1525-1610) (Champ Vallon).


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe


  • Auteur(s)

    Denis Crouzet

  • Éditeur

    Editions Champ Vallon

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    05/10/2017

  • Collection

    EPOQUES

  • EAN

    9791026706199

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    392 Pages

  • Poids

    1 617 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Denis Crouzet

Denis Crouzet est professeur d'histoire moderne à l'université de Paris IV-Sorbonne, spécialiste des guerres de religion et des pratiques de violence à la Renaissance.

empty